Homecoming Revolution prône le retour des compétences en Afrique

Homecoming Revolution prône le retour des compétences en Afrique« En 1999, après avoir vécu sept ans au Royaume-Uni, j’ai eu la chance d’assister à un discours de Nelson Mandela devant l’ambassade d’Afrique du Sud à Londres. Face à la foule massée devant lui, il a déclaré : ‘Je vous aime tellement que j’aimerais vous mettre dans ma poche et vous ramener avec moi au pays.’ La foule exaltée a fondu en larmes et j’ai pensé : ‘le moment est venu’ ».

Angel Jones, cofondatrice et PDG de Homecoming Revolution, est retournée chez elle avec les paroles de Madiba en tête et s’est efforcée de concrétiser sa détermination. En commençant par l’Afrique du Sud. Angel : « Homecoming Revolution est une plateforme à multiples niveaux qui invite les ressortissants africains hautement qualifiés à revenir travailler dans leur pays natal. Il y a à peine dix ans, les expatriés considéraient encore que le fait de revenir chez eux signifiait qu’ils avaient échoué à l’étranger. Homecoming Revolution veut balayer ce préjugé en vantant les mérites de cette génération de pionniers et d’entrepreneurs capable d’améliorer les conditions de vie sur le continent. Mais nous jouons la carte de la transparence avec une ‘campagne vérité’ qui expose le plus honnêtement possible les difficultés qui attendent les ressortissants qui font le choix de revenir. Nous refusons d’idéaliser l’Afrique et mettons en lumière aussi bien ses forces que ses faiblesses, par exemple ses niveaux de criminalité ou des réseaux d’infrastructures dépassées ».

Des raisons affectives

« Pourquoi est-il si important que les professionnels africains reviennent dans leur pays d’origine ? », lui demandons-nous. « Je crois que les deux facteurs décisifs qui vont assurer la prospérité de l’Afrique », explique Angel, « sont la formation des jeunes et un leadership novateur. Homecoming Revolution se concentre sur ce second aspect et les choses se mettent en place au moment même où nous parlons ! Au cours des cinq dernières années, 359 000 Africains sont revenus dans leur pays natal. Une étude que nous avons faite a montré les raisons qui poussaient les expatriés à revenir chez eux. D’abord des raisons affectives, avec l’envie de se rapprocher de leurs amis et de leurs familles. Leur décision est ensuite motivée par un sentiment d’utilité et d’appartenance. Il y a enfin l’attirance pour la vie à l’extérieur et la qualité de vie offerte par l’Afrique du Sud, tandis qu’en Afrique de l’Est et de l’Ouest, ce sont les opportunités professionnelles qui incitent les expatriés à revenir. La question du salaire vient ensuite. »

Les talents de la diaspora

« Ce que Homecoming Revolution a d’unique », ajoute Angel, « c’est la polyvalence de la plateforme. Notre modèle de financement repose sur les ressources humaines et les budgets marketing d’entreprises panafricaines – Barclays, Africa Standard Bank, KPMG, Boston Consulting Group et Group Five – désireuses de recruter les talents de la diaspora. Dans le même temps, nous aidons les ressortissants à choisir le quartier qui leur convient, mais aussi en matière d’éducation des enfants, d’investissement immobilier et dans leurs recherches de perspectives entrepreneuriales. Nos activités passent aussi bien par un portail pour l’emploi que par des lettres d’information, des plateformes de réseaux sociaux et des expositions et événements ‘Home for the holidays’ ».

Crédibilité

Étant passé du statut d’une ONG en 1999 à celui d’une entreprise commerciale aujourd’hui, Homecoming Revolution a gagné une crédibilité professionnelle aux yeux de ses partenaires commerciaux et son influence ne cesse de croître : « Nous travaillons actuellement en Afrique du Sud, au Nigeria, au Ghana, au Kenya et en Ouganda, où nous collaborons avec des recruteurs qui travaillent partiellement sous notre label. Nous espérons élargir notre implantation à cinq autres pays dans un futur proche, en allant dans des endroits où il y a une forte demande de main-d’œuvre qualifiée. Notre mission est une mission commune, une immense opération évolutive, pour laquelle nous sommes heureux de collaborer avec d’autres recruteurs animés d’un même idéal ».

< Précédent Suivant >

Articles connexes